Comment économiser sur son crédit immobilier ?

Le coût total d’un crédit immobilier ne rassemble pas uniquement les intérêts. Il est également constitué de certains frais qui sont aussi indispensables pour obtenir le prêt. Certains d’entre eux comme l’assurance emprunteur peuvent être négociés pour réduire le coût du crédit. En dehors de ce point, voici quelques conseils pour baisser votre crédit immobilier.

Déléguer l’assurance emprunteur

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, l’assurance emprunteur est généralement exigée par les banques. Celle-ci protège l’emprunteur en cas d’accident ou de mort et intervient pour solder les mensualités. Elle est également une protection pour les proches qui seront déchargés des dettes en cas de décès et pourront récupérer le bien immobilier. Cependant, l’assurance crédit immobilier représente en moyenne 40 % du montant global du crédit immobilier

Au vu de cela, il faudra penser à un changement en parcourant d’autres offres pour dénicher la meilleure. Vous pouvez par exemple vous servir d’un comparateur d’assurance en ligne pour trouver l’offre la mieux adaptée et la plus économique. N’hésitez pas alors à lire ici toutes les informations relatives à l’assurance prêt immobilier à savoir les garanties obligatoires. 

assurance pret immo

Choisir la bonne durée de remboursement

Depuis janvier 2020, les institutions bancaires n’ont plus la possibilité d’effectuer un prêt au-delà de 25 ans. La durée de remboursement est en réalité déterminée selon votre capacité de remboursement et votre situation financière. Sachez que plus le crédit est important et plus la durée sera allongée. 

De même, si vous remboursez rapidement la banque, le crédit coûtera moins cher. Toutefois, allonger la durée de remboursement vous permettra d’éviter les mois souvent difficiles. Quoi qu’il en soit, le plus important est d’opter pour une durée qui vous permettra d’assumer votre dette et de garder un budget équilibré. 

Préférer le cautionnement à l’hypothèque

Au nombre des frais liés au crédit immobilier, figure la garantie qui permet à l’institution financière de se prémunir des risques impayés. Cette protection est indispensable, car elle permet le remboursement des sommes en cas d’impayés et en dehors des cas couverts par l’assureur. On distingue en général deux formes de garantie, dont l’hypothèque et la caution

En optant pour l’hypothèque, vos biens immobiliers seront saisis et vendus aux enchères en cas d’impayés. En ce qui concerne la caution, il s’agit en fait d’une couverture financière adossée à un fonds de garantie. Ainsi, en cas d’impayés, le fonds assure le paiement des mensualités du crédit immobilier.

Miser sur le rachat de crédit

Avant d’opter pour le rachat de crédit, il faut d’abord vérifier que ce dernier est rentable. Pour cela, vous devez faire un calcul rapide pour établir si celui-ci vous permettra d’économiser sur le prêt immobilier. Sachez que l’écart entre la nouvelle proposition et le taux d’intérêt initial doit être en dessous de 0.5 %. 

Il faudra aussi s’assurer que le montant restant est d’au moins 100 000 euros. En dessous de cette valeur, il est possible que vous n’obteniez pas les bénéfices escomptés. En réunissant toutes ces conditions, vous pouvez faire un rachat de crédit auprès d’une autre institution tout en négociant pour la réduction des frais de dossier.